Les Israéliens achètent de l’or et de l’argent physique comme jamais

0
3063
Or physique

Israël a-t-il rejoint la ruée mondiale vers l’or ? Depuis le début de la crise du coronavirus, les marchands d’or et d’argent semblent incapables de satisfaire la demande.

Le distributeur le plus réputé du pays, l’Israel Coins and Medals Corporation, a déclaré être en rupture de stock pour la toute première fois depuis sa création, soit depuis 1958.

La société, qui était gérée par le gouvernement israélien jusqu’à sa privatisation en 2008, fait actuellement face à une demande pour laquelle elle n’était tout simplement pas préparée.

Même s’il n’a pas pu fournir de chiffres concernant la hausse des ventes, Artur Boxer, le patron de la société, a déclaré à Breaking Israel News que depuis la mise en place du confinement, il a enregistré une demande sans précédent du côté des achats d’or et d’argent physique en ligne.

Vu que tous les comptoirs du pays ont dû être fermés en raison des règles dictées par le ministère de la Santé, toutes les transactions doivent désormais passer via le site Internet de l’entreprise. Cela n’a pas découragé les acheteurs, apparemment inquiets des incertitudes économiques qui planent. Malgré la fermeture des comptoirs, les ventes d’Israel Coins and Medals Corporation « ont été multipliées par un facteur de plusieurs centaines », selon Boxer, qui n’a pas fourni de chiffres plus précis.

Il a également précisé qu’il s’attend à ce que les stocks soient reconstitués d’ici quelques semaines.