Les métaux précieux se consolident avant la prochaine hausse de 2020 (SRSroccoreport)

0
9712
or et argent

Le moment de vérité arrive, et cela ne sera pas joli à voir. Tandis que les nouvelles injections de liquidités de la FED ont poussé les marchés américains majeurs vers de nouveaux records, les facteurs économiques sous-jacents continuent de se détériorer. Sans les opérations record de repo et le nouveau QE de la FED, l’économie aurait déjà dérapé.

Cela dit, rendons à César ce qui appartient à César. Les termes « moment de vérité » ont été empruntés à l’article le plus récent de Northman Trader. Ce que j’apprécie chez lui c’est qu’il est capable d’utiliser l’analyse technique et fondamentale lorsqu’il tente de déterminer le prix d’un actif.

Malheureusement, le processus de découverte des prix n’existe plus en raison de l’interventionnisme exacerbé des banques centrales de cette dernière décennie. Le graphique ci-dessous de Northman Trader montre comment les interventions de la FED ont soutenu les marchés à des niveaux clés :

Aujourd’hui, il est intéressant de noter que les actions de la FED (baisse des taux, QE et repo) ont lieu alors qu’il y a encore de la croissance aux États-Unis. Lorsque la FED a démarré son QE en 2009, les marchés actions avaient atteint un plus bas, il y avait une récession sévère. Le soutien de la FED a perduré jusqu’en 2013. Ces interventions ont eu lieu alors que l’économie peinait.

Aujourd’hui, la FED sort son artillerie alors que les marchés sont à des niveaux records et que l’économie se porte plutôt bien. C’est dangereux. De plus, le marché de l’énergie, qui est l’un des piliers de l’économie américaine, et en sérieuse difficulté. Comme je l’ai montré dans un article détaillé, le secteur de la fracturation hydraulique semble plafonner. (…)

Or et argent : la consolidation se poursuit

Les métaux précieux poursuivent leurs processus de consolidation après leur hausse importante de l’été. Même si certains analystes remettent en question la phase ascendante de l’argent. Selon moi, une clôture au-dessus de la moyenne mobile à 50 mois est importante. Cela dit, voici le graphique quotidien du cours de l’argent :

Après avoir atteint un plus haut de 19,75 dollars au début du mois de septembre, il est parti à la baisse pour atteindre presque son niveau de départ, 16,2 dollars. Je pense qu’il pourrait atteindre les 17,68 dollars (moyenne mobile à 50 jours) pour ensuite repartir à la baisse et tester à nouveau le niveau clé des 16,2 dollars. Sur base du graphique ci-dessous, le niveau clé de l’argent semble être à 16,45 dollars (moyenne mobile à 50 mois).

Je pense que ce n’est pas un hasard si l’argent a clôturé au-dessus de la moyenne mobile à 200 mois (ligne rouge) durant les 3 derniers mois. Cependant, le niveau clé set la moyenne mobile à 50 mois (ligne bleue). La ligne bleue en pointillés représente le niveau de support de l’argent métal de ces 15 dernières années, qui correspond grosso modo au coût de production moyen du métal. Je doute vraiment donc que le cours puisse passer de façon prolongée en dessous de cette ligne.

Ce graphique dispose d’un autre niveau clé important, représenté par la ligne noire en pointillés sur le graphique ci-dessous. Durant la période 2011-2012, cette ligne a fait office de seuil de support. Lorsque le cours est passé en 2013 en dessous de celle-ci et de la moyenne mobile à 50 mois, elle est devenue une zone de résistance. Aujourd’hui, l’argent est repassé au-dessus, si bien que ce niveau sert de support. C’est important.

Lorsque le cours de l’argent correspond à sa moyenne mobile sur 200 mois alors que les autres actifs sont à 90 à 130 % de cette même moyenne mobile, je parie sur l’argent métal. Il est probable que celui-ci poursuive un processus de consolidation à la baisse dans les mois à venir, mais il sera alors prêt pour une hausse importante lorsque les marchés connaîtront leur jour de vérité en 2020.

Source