L’or dépasse allègrement les 1 300 $ l’once

0
1500
or

Cette tentative sera-t-elle la bonne ? Il semble que oui, alors que le métal jaune a allègrement franchi le seuil psychologique des 1 300 $ l’once pour atteindre au moment d’écrire ces lignes 1 320,20 dollars tandis que le billet vert chutait.

D’après Todd Gordon, qui s’est exprimé ce lundi dans l’émission Trading Nation de CNBC, le marché haussier de l’or devrait se poursuivre :

« Nous assistons à un test assez impressionnant des plus hauts récents ; je pense que sur base de la situation macro-économique, l’or pourrait bien poursuivre sa hausse. »

Gordon se base notamment sur les évolutions du GLD et du TLT, des ETF qui reproduisent respectivement la performance de l’or et des obligations à long terme. Si les 2 ont évolué « de façon corrélée » cette année, la hausse du GLD de 8 % depuis le début de juillet est supérieure à celle du TLT, ce qui a créé une divergence.

gld vs tlt 2017

« Nous voyons désormais que le TLT diverge quelque peu, c’est-à-dire qu’il s’est approché de son plus haut de juin sans le dépasser tandis que le GLD semble bien parti pour poursuivre sa hausse », a dit Gordon. « Ces 2 marchés continuent de progresser, ce qui signifie que la FED devra peut-être être plus patiente qu’attendu. »

C’est d’ailleurs le ton quelque peu plus conciliant de la FED qui a provoqué « la chute abrupte » du dollar, selon lui. Cette baisse a servi de rampe de lancement majeure pour l’or en raison de la relation inverse historique entre le dollar et l’or.

Le GLD est en hausse de 13 % depuis le début de l’année. Il faut remonter au mois de novembre 2016 pour le retrouver en aussi bonne forme.

L’Inde bride les importations d’or en provenance de Corée du Sud

Ce facteur a probablement aussi pesé dans la balance : en fin de semaine dernière, l’Inde a pris des mesures pour brider les importations d’or en provenance de Corée du Sud, ce qui a poussé les prix locaux à la hausse (source). Pour rappel, les grossistes indiens utilisent les accords de libre-échange passés entre l’Inde et d’autres pays d’Asie pour contourner les taxes d’importation sur le métal jaune.

Désormais, les importateurs devront demander une autorisation spéciale de la part du gouvernement pour importer de l’or en provenance de ce pays.