L’or proche de son plus haut de ces 3 derniers mois

0
909
fin août 2017 cours de l'or

Malgré l’expiration des options qui approche et l’une de ces habituelles ventes massives d’or papier (2 millions d’onces) à cette période du calendrier et justement 20 minutes avant le début de la réunion de Jackson Hole, le métal jaune continue d’afficher une grande résilience et se prépare à nouveau à tenter de franchir le seuil psychologique des 1 300 $ l’once.

Les cours de l’or ont clôturé ce vendredi à leur plus haut niveau depuis juin. Cette vente de 2 millions d’onces n’a rien changé vu que Yellen n’a rien annoncé de neuf sur le front des politiques monétaires de la FED. Pour le reste, les facteurs qui soutiennent le cours du métal jaune se poursuivent, à savoir les incertitudes politiques qui secouent plus que jamais Washington (plafond de la dette, budget, concrétisation de l’agenda du président Trump, etc.) et, par corollaire, la faiblesse du dollar.

Selon Brien Lundyn, interrogé par MarketWatch, les commentaires de Yellen furent « un parfait exemple de paroles sans substance. Ils ont presque exclusivement pris la défense des mesures de la FED adoptées après la crise et de la réforme Dodd-Frank ».

Rob Haworth, interrogé par le même média, estime que « le rebond de l’or reflète probablement la volonté des spéculateurs de tester les plus hauts niveaux atteints par le métal cette année tout en continuant de se concentrer sur les incertitudes politiques qui perdurent et les risques de blocage concernant le plafond de la dette ». Et d’ajouter que ces facteurs étant temporaires, le métal jaune devrait se replier une fois l’écueil du plafond de la dette franchi et la poursuite de la normalisation des politiques de la FED.

Néanmoins, d’autres facteurs pourraient continuer de soutenir le métal jaune, comme la demande d’or physique en provenance d’Inde, traditionnellement élevée à cette période de l’année, ainsi que les tensions géopolitiques.