Une journaliste licenciée pour avoir révélé une filière qui alimente Daesh en armes

0
2409
armes envoyées vers la Syrie

Une enquête longue de plusieurs mois qui a mis au jour et remonté une filière de livraison d’armes à des groupes terroristes en Syrie via des vols diplomatiques en provenance du Caucase et de l’Europe de l’Est sous la supervision de la CIA et d’autres services secrets a mené à l’interrogatoire et au licenciement de la journaliste bulgare qui a révélé l’affaire.

La journaliste d’investigation Dilyana Gaytandzhieva a lâché une véritable bombe via le journal bulgare Trud. Elle a démontré, suite à des communications diplomatiques dévoilées par Anonymous Bulgarie, que la compagnie aérienne d’État de l’Azerbaïdjan a régulièrement transporté des tonnes d’armes vers l’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis et la Turquie sous couverture diplomatique dans le cadre du programme de la CIA visant à fournir des armes aux combattants anti-Assad.

Dilyana Gaytandzhieva a précisément détaillé la filière de livraison des armes, jusqu’à vérifier le contenu des caisses à destination de la Syrie et de l’Irak, en inspectant notamment le contenu des containers à Alep dans des caches souterraines des djihadistes.

Elle a obtenu des communications entre le gouvernement bulgare et l’ambassade d’Azerbaïdjan à Sofia concernant le transport d’armes pour le compte de l’US Special Operations Command (USSOCOM) et les services d’autres pays. Le rapport montre également que des sociétés américaines privées ont été engagées par le gouvernement américain pour former et équiper les combattants rebelles syriens.

Même si l’enquête de Gaytandzhieva est vieille de plusieurs mois, elle vient seulement de ressortir sur le devant de la scène alors qu’Al-Jazeera a décidé de la médiatiser ce dimanche. Le reste de la presse occidentale a préféré fermer les yeux sur cette affaire qui prouve de façon irréfutable que les mêmes démocraties occidentales qui prétendent combattre le terrorisme l’alimentent.

Traduction partielle de cet article de Zero Hedge.