L’or dépassera les 3.000 $, selon VanEck

0
2516
lingots d'or

Si vous pensez que le cours de l’or a surchauffé, vous n’avez encore rien vu, d’après un investisseur expérimenté dans les métaux précieux. Le cours pourrait facilement augmenter de 70 % jusqu’à 3.400 $ l’once, sur base des 1.900 $ enregistrés récemment.

L’or a tendance à bien se comporter durant les périodes d’incertitudes économiques. Notamment lorsque l’inflation bondit, ou la déflation se manifeste (à savoir lorsque les prix des biens et des services baissent).

« Nous pensons que nous sommes dans un cycle déflationniste, » a déclaré Joe Foster, gestionnaire expérimenté de la société d’investissement VanEck. « Les marchés haussiers de l’or qui se sont inscrits dans un cycle déflationniste suggèrent qu’un cours à plus de 3.000 $ l’once serat raisonnable. »

Il poursuit :

« Si on estime, comme nous, que les stimulations actuelles des banques centrales pour combattre l’impact du coronavirus, ainsi que les niveaux élevés de risque systémique, sont similaires à ce que nous avons connu durant la crise financière, alors 3.400 $ pourrait être l’objectif de ce marché haussier. »

Le marché haussier actuel de l’or pourrait être similaire à celui de 2001-2008

Selon Foster, le marché haussier actuel de l’or pourrait être similaire à celui que nous avons connu entre 2001 et 2008. Durant cette période, le cours de l’or a explosé, passant de moins de 300 $ a presque 1000 $ en mars 2008. Autrement dit, le marché haussier pourrait être loin d’être fini si on estime qu’il s’agira d’une répétition de celui de 2001.

Cela dit, cela ne signifie pas qu’il s’agira d’un long fleuve tranquille. Ce qui est vrai pour toutes les matières premières l’est encore plus pour les métaux précieux. À court terme, les prix peuvent être très volatiles. Il faut pouvoir gérer cela sur le plan émotionnel. Une solution à ce problème consiste à ne pas surinvestir.

Source