L’or performe mieux que les actions, les obligations et Bitcoin depuis que la FED a relevé ses taux

0
899
lingotins d'or de 50 grammes, 20 grammes, etc.

À force de répéter un mensonge, tout le monde finit par y croire. Nous n’allons pas vous faire l’affront d’attribuer cette citation à son triste auteur. En revanche, elle s’applique parfaitement à cette phrase que l’on peut lire presque tous les jours dans les quotidiens financiers : « La hausse des taux est négative pour l’or car cet actif n’offre pas de rendement. »

Nous avons déjà démontré que l’histoire prouve que c’est faux (voir cette article sur l’analyse historique hausse des taux/cours de l’or). Et si cet exemple n’est pas le plus probant dans la durée, il vient s’ajouter à toutes les preuves qui ont été accumulées depuis des décennies : depuis le dernier relèvement du taux directeur américain le 12 décembre, l’or a surperformé aussi bien les marchés actions que l’obligation américaine de référence (10 ans)… et même Bitcoin. Pensez-vous.

or performance hausse tauxC’est le constat qu’a fait Mike McGlone, un analyste de Bloomberg Intelligence cité dans cet article. Il ne peut pas s’empêcher de noter que c’est contre-intuitif, tout en avouant que c’est devenu la norme : « Depuis la crise financière, le cours de l’or part systématiquement à la hausse lorsque la FED relève les taux. »

Si la tendance historique n’est pas aussi systématique, elle prouve néanmoins qu’il n’y a aucune corrélation négative probante entre la hausse des taux et le cours de l’or. L’histoire récente suggère même le contraire. Pourquoi ? Tandis que de nombreux économistes craignent les conséquences néfastes de taux plus élevés sur le poids de la dette, facteur de risque, il n’est pas du tout contre-intuitif de voir l’or grimper alors que ce risque augmente de concert avec les taux…