L’or pourrait atteindre un nouveau record avant la fin de l’année à cause des élections, selon Citi

0
813
or de la Buba

L’or pourrait atteindre un nouveau record avant la fin de l’année, notamment en raison des risques qui planent sur l’élection présidentielle américaine, selon Citigroup.

Les risques de voir la validité des résultats être remise en cause, et les éventuels délais avant leur proclamation, pourraient être « sous-évalués par les marchés des métaux précieux ». C’est ce qu’ont écrit les analystes de Citi, dont Aakash Doshi, dans leurs perspectives trimestrielles pour les matières premières. Les prévisions de Citi anticipent une hausse de l’or de plus de 200 $ par rapport à sa valeur actuelle sur les contrats à terme.

Le mois dernier, l’or a atteint son record historique alors que les investisseurs privilégiaient les valeurs refuges en raison de la pandémie de coronavirus. Mais depuis, le prix s’est replié. Les perspectives de Citi relaient les inquiétudes des investisseurs concernant la bataille pour la Maison-Blanche qui met face à face le président sortant Donald Trump et son challenger Joe Biden. Cette course, déjà complexe, est désormais encore plus tendue en raison de l’intention de Trump de remplacer rapidement la juge de la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg décédée récemment.

L’élection « pourrait être un catalyseur extraordinaire pour le prix de l’or et la volatilité durant le dernier trimestre. Même si, historiquement, il n’y a pas de tendance claire pour l’or avant ou après une élection présidentielle US », selon City. « Il s’agit de l’une des raisons pour lesquelles nous pensons que le cours de l’or va atteindre un nouveau record d’ici la fin de l’année. »

Hier, le cours de l’or est passé en dessous des 1.900 $. Au moment d’écrire ces lignes, il flirte avec les 1.850 $. Sur les contrats à terme, le record de l’or est fixé à 2.089,2 dollars pour le contrat le plus échangé. Il fut établi le 7 août 2020. En plus des élections, Citi est très optimiste pour l’or en raison des taux d’intérêt très bas. Selon la banque, le métal jaune est au beau milieu d’un marché haussier. Pour rappel, l’élection présidentielle US est programmée pour le 3 novembre.

Source