Manipulation de l’argent : Bart Chilton confirme les suspicions de Butler

0
1277
pièces d'argent

Il y a environ un mois, Bart Chilton, ancien commissaire de la CFTC qui s’est penché sur les accusations de manipulation du cours de l’argent, notamment, accordait une interview explosive à Chris Marcus d’Arcadia Economics dans laquelle il reconnaissait lesdites manipulations par la JP Morgan. Quelques semaines plus tard, il décédait, ce qui déclencha toute une série de théories du complot.

Comme l’explique Ted Butler dans son article intitulé Une voix d’outre-tombe ?, la raison derrière ces révélations est bien plus simple : atteint d’un cancer du pancréas et en phase terminale, Bart Chilton pouvait parler en toute liberté. Dans un premier temps, Butler s’étonna des révélations de Chilton. Pourquoi parlait-il seulement maintenant ? Ce n’est que lorsqu’il a pris connaissance de la maladie de l’ancien commissaire de la CFTC qu’il a compris. Et même s’il regrette qu’il ait fallu des conditions aussi extrêmes pour que la vérité éclate au grand jour, c’est au moins chose faite. Comme il l’a écrit dans son article :

« Les centaines de réunions auxquelles a participé Chilton concernant les positions massives et manipulatrices de la JP Morgan à partir de 2008 incluaient d’autres participants. Ceux-ci furent prompts à adresser leurs condoléances, mais ils sont en revanche muets concernant les aveux de Chilton, à savoir que la JP Morgan manipule le cours de l’argent (et de l’or) depuis sa prise de contrôle de Bear Sterns en 2008. Je pensais que tous ces fonctionnaires avaient fait le serment de faire respecter la constitution et la loi. Pourtant, ils continuent de cacher le fait que la JP Morgan bafoue la loi aux yeux de tous.

Bart Chilton a mis les points sur les i, ce qui est tout à son honneur. Mais que dire de ceux qui ne disent rien ou, pire, qui continuent de nier que la JP Morgan est au centre de manipulations qui se poursuivent ? »

En ce qui concerne les révélations de Chilton, voici les passages les plus intéressants de son interview, que vous pouvez écouter ici :

  • À 11 min 40 et 18 min 30, Chilton déclare publiquement pour la première fois que la JP Morgan a repris les positions short sur l’argent de Bear Stearns. Il explique que la CFTC avait dû approuver les positions cumulées excessives des 2 entités, sur base temporaire de quelques mois, et comment la JP Morgan n’a pas respecté le délai accordé. Il a également expliqué comment le patron du desk argent de Bear Sterns a poursuivi son travail chez la JP Morgan.
  • À 20 min 20, Chilton reconnaît que son agence disposait de nombreuses preuves de manipulation, mais pas suffisamment pour porter l’affaire au tribunal.
  • À 36 min 40, Chilton admet pour la première fois que le Département de la Justice fut impliqué durant l’enquête sur la manipulation du cours de l’argent qui a duré 5 ans, mais s’en est détourné après que la CFTC ait décidé de fermer l’enquête. Selon lui, le DOJ est en sous-effectif. Malgré la pression, la JP Morgan a poursuivi ses opérations comme si de rien n’était.

Et Butler de conclure : ce que Chilton a révélé ne fait que confirmer tout ce que j’ai écrit concernant la JP Morgan, pour cela je lui en suis reconnaissant. Cependant, je suis également scandalisé et dégoûté de constater que la CFTC et le Département de la Justice n’ont pas mis un terme à ces manipulations. C’est pourquoi j’en conclus que le pouvoir de la banque est tellement grand qu’elle est à l’abri non seulement de la CFTC, mais aussi du Département de la Justice. C’est pourquoi je dois me résoudre, à ma plus grande tristesse, de ne plus rien espérer afin que cela cesse. Sauf si la JP Morgan décide de jouer la hausse.

Sources : ici et ici