Or : le marché physique répond bien (S. Thomson)

0
4864
pièces d'or

Tandis que certains analystes deviennent quelque peu négatifs en ce qui concerne les perspectives de l’or, le marché physique reprend du poil de la bête. Ce qui est une bonne nouvelle pour les investisseurs. En Inde, les importations d’or ont bondi de 78 % en novembre alors que les grossistes ont fait des stocks suite à la baisse du prix.

J’avais prédit que les joailliers indiens passeraient à l’achat dans la zone des 1465 $, et c’est ce qui a eu lieu. Vu les droits de douane importants, la demande officielle de novembre fut excellente. La demande du marché noir a probablement été aussi vigoureuse.

Sur ce graphique à court terme de l’or, on voit la formation d’un beau double plus bas. Le sentiment des investisseurs s’est effondré à l’occasion du second plus bas, ce qui est une caractéristique typique de ce genre de formation.

Le graphique du marché obligataire est fort similaire à celui de l’or. Un mouvement des T-bonds au-delà de 160 doperait significativement l’or. Selon moi, cela va bientôt arriver.

À la fin des années 20, l’accès de protectionnisme de Herbert « j’aime les droits de douane » Hoover avait débouché sur l’élection de Roosevelt, un vilain socialiste qui détestait l’or. Après avoir nationalisé le métal jaune, FDR envoya gaiement 400.000 soldats mourir dans diverses guerres.

Donald Trump parie que son accès de protectionnisme ne débouchera pas sur l’élection d’un autre socialiste fou (comme Warren, Sanders ou Ocasio-Cortez), mais je me demande s’il est conscient des conséquences potentiellement graves de ses actions.

Il s’agit d’un pari très risqué. Ses baisses d’impôts ont fait grimper le PIB et la Bourse. Il aurait pu continuer dans cette voie, mais au lieu de cela il fait un quitte ou double avec ses droits de douane. Du point de vue risque/récompense, le risque est énorme alors que la récompense est minime.

Les traders actifs sur les marchés des changes craignent bien entendu la possibilité de l’élection d’un gouvernement socialiste instable en raison des vagues incessantes de levées de droits de douane qui détruisent le PIB.

Alors que l’or est en train de former un double plus bas et que les marchands indiens achètent agressivement du métal, le dollar est en train de former un double plus haut, le tout sur fond de formation en biseau très baissière. (…)

Tandis que l’Inde est à nouveau à l’achat et que le secteur industriel américain est en contraction, la Bourse semble bien fragile. La FED ne cesse d’augmenter son QE qui n’en est soi-disant pas un. Trump devra peut-être augmenter les dépenses publiques et la dette afin de contrer les effets négatifs de ses droits de douane s’il souhaite être réélu.