Le LBMA révèle combien d’or et d’argent se trouve dans ses coffres pour la 1re fois

0
556
lingots d'or pur

Nous vous en avions parlé dans un article précédent : dans un effort de transparence motivée par la pression grandissante mise par d’autres bourses de l’or plus ouvertes, comme la bourse de Shanghai, le LBMA a décidé de publier des rapports mensuels concernant l’or et l’argent physique qui se trouvent dans ses coffres. Le premier rapport de ce genre vient d’être publié : actuellement, le LBMA déclare stocker environ 600 000 lingots d’or pour une valeur d’environ 300 milliards de dollars. En ce qui concerne l’argent, il s’agit d’un million de lingots pour une valeur d’environ 19 milliards.

Environ 60 % de ces métaux précieux appartiennent à la banque d’Angleterre. Cependant, la banque centrale de Sa Majesté publie déjà des chiffres concernant les métaux précieux en sa possession, il n’y a donc rien de neuf sous le soleil à ce propos. Ce qui est nouveau, c’est que nous savons désormais combien d’or et d’argent ont la JP Morgan, HSBC, ICBC Standard et les autres banques de lingots du LBMA.

Or et argent du LBMA : un effort de transparence qui ne convainc pas

Ces statistiques étaient fortement attendues par la communauté des métaux précieux, et notamment par les analystes de BullionStar qui se sont fait une spécialité de fourrer leur nez dans les rapports des banques centrales et autres entités qui stockent de l’or et de l’argent physique. En gros, BullionStar est déçu par le manque de détail des chiffres : on nous fournit des quantités brutes, mais il est difficile de savoir exactement qui détient quoi. Nous nous contenterons de traduire la conclusion de leur article (vous trouverez le lien dans les sources ci-dessous si les détails vous intéressent) :

« La quantité d’or qui se trouve dans les coffres du LBMA à Londres (celui de la banque d’Angleterre inclus) n’appartenant ni à une banque centrale, ni à un ETF et qui n’est pas de l’or institutionnel alloué représente un chiffre assez bas. Il est difficile de connaître exactement ce chiffre parce que :

  1. Le LBMA ne fournit pas de rapport spécifique concernant le propriétaire de l’or par catégorie de détenteur.
  2. La banque d’Angleterre ne fournit pas non plus le détail de l’or qui appartient aux banques centrales et de l’or qui appartient aux banques de lingots.

Il n’y a donc pas de transparence à ce niveau. Ce rapport du LBMA ne fournit qu’un simple faisceau de lumière dans une caverne sombre.

En ce qui concerne l’argent qui est stocké à Londres, il semble y en avoir bien plus que les estimations de GFMS. Il sera intéressant de voir comment le LBMA et GFMS vont résoudre cette contradiction. »

Sources :

https://qz.com/1043795/there-is-300-billion-worth-of-gold-locked-in-the-vaults-of-london/
https://www.bullionstar.com/blogs/ronan-manly/lbma-gold-vault-data-release/