Stewart Thomson sur le début d’année en fanfare de l’or et la suite des événements

0
797
lingotins d'or de 50 grammes, 20 grammes, etc.

L’or et les investissements qui en sont dérivés connaissent un début d’année 2018 très positif. Je ne m’attends pas à un changement majeur de cette tendance haussière jusqu’à la Semaine d’Or en Chine (semaine fériée).

Du 15 au 21 février, les marchands d’or chinois seront en congé. Cela crée un vide significatif en ce qui concerne la demande d’or. Alors que les marchands et les marchés chinois de l’or ferment, le prix du métal jaune a tendance à faiblir sur les marchés mondiaux.

La bonne nouvelle est que traditionnellement, l’or a tendance à grimper dans l’anticipation de cette Semaine d’Or. C’est d’ailleurs exactement ce qu’il est en train de se passer en ce moment.

L’or vient d’entrer dans la zone de résistance de 1340-1365 dollars. Une configuration de type drapeau est peut-être en train de se former. Observez la configuration de type fanion qui s’est matérialisée au niveau de résistance de 1320 $. Je voudrais également que les investisseurs prennent conscience que l’or a facilement franchi les seuils de résistance de 1300 et 1320 $.

cours de l'or 16 janvier 2017

À court terme, les indicateurs techniques montrent que l’or est suracheté et que l’on doit donc s’attendre à un repli. Mais on peut espérer que cette baisse débouchera sur une configuration de type drapeau, et non sur quelque chose de plus fâcheux.

Quoi qu’il en soit, les zones de 1320 et 1300 $ devraient désormais servir de seuils de support en cas de baisse.

Le seuil de résistance de 1365 $ sur ce graphique des contrats à terme de février est un défi bien plus formidable, car il représente le plus haut atteint par le métal jaune lorsque Modi surprit son monde en éclipsant l’effet de l’élection de Trump par son retrait de la circulation des coupures de 500 et 1000 roupies.

Modi prit cette décision le soir de l’élection américaine alors que les puissants acheteurs d’or indiens acquéraient d’énormes quantités d’or pour parier sur la victoire de Trump. Le pari était réussi, mais Modi l’a empêché d’être gagnant.

Cette horrible déclaration de démonétisation fut suivie par des réglementations de type « connaissez votre client » (KYC) ainsi que la création d’une nouvelle taxe (GST). À court terme, ces politiques étaient toutes négatives, aussi bien pour l’or que pour la croissance économique.

Mais depuis, bien des choses ont changé. La restructuration du marché de la joaillerie est presque terminée. La demande pour le métal jaune en Inde est désormais très stable et en hausse. Non seulement cette tendance va se poursuivre, mais elle va s’accélérer !

La ratification du prochain budget fédéral indien pourrait inclure quelques annonces positives pour l’or. L’initiative de la Poste indienne visant à aider les Indiens des zones rurales à acheter de l’or est l’une des nombreuses propositions qui ont été faites par les bijoutiers indiens. On pourrait également assister à une baisse des droits de douane sur l’or importé, une mesure soutenue par le département du Commerce indien.

Aux États-Unis, Jerome Powell deviendra le patron de la FED dans seulement 3 semaines. Ses intentions agressives visant à accélérer le resserrement quantitatif initié, à relever régulièrement les taux ainsi qu’à déréguler le secteur des petites banques pourraient bouleverser la tendance baissière dans laquelle la vélocité de la monnaie américaine est engluée depuis 20 ans.

J’ai prédit qu’il mettra un terme à ce marché baissier de la circulation de la monnaie d’ici l’été. Cela changerait complètement la donne pour le marché baissier des actions minières. Je pense que cette baisse a pris fin en 2014-2016, mais les minières ont besoin d’une augmentation significative de la vélocité de la monnaie pour surperformer sérieusement l’or physique.

En 2018, je m’attends à ce que la FED parle moins pour agir plus, notamment sur le terrain de la dérégulation. (…)

Voyez désormais le graphique ci-dessous concernant la paire USD-JPY. Le dollar a atteint un nouveau plus bas le 15 janvier. (…) En bref, le dollar semble s’effondrer par rapport au yen, au yuan, à la roupie et à l’euro. On devrait assister à un rebond, mais il devrait être modeste. Ce qui est conforme à mon scénario pour l’or.

L’une des promesses de campagne de Trump était d’affaiblir le dollar par rapport aux autres grandes monnaies. Parier sur le dollar c’est donc parier contre le président des États-Unis. Je ne recommanderais pas de faire un tel pari. (…) »

Source : article de Stewart Thomson, publié le 16 janvier 2018 sur SilverDoctors.com