Top 10 des pays où les ménages sont les plus endettés

0
1796
dette

Les Américains sont connus pour leur propension à dépenser de l’argent qu’ils n’ont pas. Pourtant, ils sont loin d’être les champions en la matière : les États-Unis ne sont « que » 11e au classement des pays où les ménages sont les plus endettés. Même durant les heures les plus sombres de la crise financière, le ratio d’endettement des ménages par rapport au PIB n’a jamais dépassé les 100 % aux États-Unis. Il y a donc bien pire que les USA, mais qui sont les plus mauvais élèves ? Voici le top 10.

Numéro 10 : Grande-Bretagne (86,5 %)

Le taux d’endettement des ménages de Grande-Bretagne s’élève aujourd’hui à 86,5 % du PIB, ce qui place ce pays en 10e position de la population la plus endettée par rapport à la taille de son économie. Ce ratio évolue donc en fonction de 2 facteurs : les fluctuations du PIB (croissance/déflation), et le nombre de crédits contractés par la population. Ce ratio ne prend pas en compte l’inflation.

uk dette

Numéro 9 : Suède (88,5 %)

En 2002, on avait tendance à vivre en fonction de ses moyens, le crédit étant réservé à des achats difficilement payables en cash. Les choses ont changé à partir de 2002 : depuis, l’endettement des ménages suédois ne fait presque que grimper. L’Allemagne fait figure de bon élève, avec un taux d’endettement autour des 52,7 %.

Numéro 8 : Nouvelle-Zélande (93,3 %)

Les économistes aiment la dette, car le crédit se mue en consommation. Avec la Nouvelle-Zélande, nous nous rapprochons du ratio de 100 % d’endettement.

Nouvelle-Zélande

Numéro 7 : Corée du Sud (96,9 %)

La Corée du Sud est un autre pays qui affiche une augmentation constante et rapide de sa dépendance au crédit afin de satisfaire les envies de consommation des ménages. Ce pays est désormais sur le point d’atteindre les 100 %.

Corée dette particuliers

Numéro 6 : Canada (100,2%)

Le marché immobilier canadien fait souvent parler de lui, en raison de ses prix élevés. Cela contraint les Canadiens désireux de devenir propriétaires de s’endetter toujours plus.

Canada

Numéro 5 : Norvège (100,5%)

La Norvège est l’un des rares pays qui a vu son taux d’endettement des ménages grimper fortement après la crise de 2008 alors qu’ailleurs, la tendance était plutôt à la déflation.

Numéro 4 : Pays-Bas (102,7 %)

Après la récession de 2008, le ratio des Pays-Bas a bondi de 110 à 120 %, en raison de la chute du PIB ainsi que de la faillite de plusieurs banques. Cela va mieux aujourd’hui, même si pour un pays partisan de l’austérité un ratio de plus de 100 % cela fait quelque peu tache.

NL

Numéro 3 : Danemark (116,7 %)

Les Danois ont beau être 3e de ce classement, ils ont fait beaucoup de progrès depuis le lendemain de la crise, lorsque ce ratio flirtait avec les 140 %. Le top 3 a néanmoins une marge d’avance confortable sur ses poursuivants.

Danemark

Numéro 2 : Australie (120,5%)

En Australie, c’est principalement la bulle immobilière qui a propulsé les habitants de ce pays en seconde position de ce classement. Le ratio a doublé entre 1997 et 2016. Et depuis que la bulle est en train de se dégonfler, on assiste à une baisse de ce ratio.

OZ

Numéro 1 : Suisse (128,8 %)

Le champion incontesté de la dette des ménages est la Suisse. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les taux bas sont la norme. Cela fait des années que le taux directeur de la BNS est négatif. Il existe des cas de crédits hypothécaires à taux zéro, voire à taux négatif.

CH dette

Bonus : la Chine, qui comble très rapidement son retard

La Chine est vraiment un cas à part. Avec un ratio qui reste proche de celui de l’Allemagne, il présente la particularité d’avoir quintuplé depuis la compilation des données par la BRI, soit en 2006.

dette ménages Chine