Un nouveau contrat à terme or à la Bourse de Hong Kong

0
1193
Hong Kong

Cela fait déjà un bon moment que le marché de l’or physique s’est déplacé d’Occident en Orient. Néanmoins, comme vous le savez, c’est l’or papier qui fait la pluie et le beau temps du cours, et ce marché est toujours fermement contrôlé par des acteurs occidentaux, notamment le Comex. Néanmoins, la Chine a pris récemment des mesures afin de peser davantage sur les mécanismes de « découverte du prix » du métal jaune, notamment avec la création du Shanghai Gold Exchange et de ses contrats or physique, ou encore en devenant acteur du fixing de l’or à Londres. Désormais, c’est au tour de la Bourse de Hong Kong d’introduire un nouveau type de contrat à terme or.

On ignore encore quand ces contrats seront effectivement introduits. Des sessions d’information ont eu lieu le 19 et le 22 mai 2017. Des simulations auront lieu le 10 juin. Contrairement au Comex, ce contrat à terme doit déboucher sur une livraison physique s’il est maintenu jusqu’à la date d’expiration. Autre importance de taille, la Bourse de Hong Kong a prévu une limite de 10 000 contrats, que ce soit pour une position long ou short. L’objectif est bien entendu d’éviter les manipulations.

Mais pourquoi est-ce nécessaire, s’il s’agit de contrats avec livraison de métal physique ? À vrai dire il reste toujours la possibilité de compenser la contrepartie en cash, jusqu’à un jour avant l’expiration du contrat.

Pour être plus précis, ce sont deux nouveaux contrats qui vont entrer en vigueur : l’un en dollar, l’autre en renminbi offshore. Bien sûr, ils ne vont pas révolutionner à eux seuls le marché de l’or. En revanche, il s’agit d’une nouvelle pierre visant à faire de la Chine la future forteresse du marché mondial de l’or.

Source : Site officiel du HKEX