1500 dollars : voici l’objectif de DBS, la banque qui avait prédit...

1500 dollars : voici l’objectif de DBS, la banque qui avait prédit la hausse de l’or

1
argent et or lingots et pièces

Article publié sur MineWeb.com le 18 juillet 2016 et intitulé :

L’or, Trump et les taux : la banque qui avait anticipé la hausse fixe son objectif à 1500 $

Les taux planchers et l’élection présidentielle soutiennent les cours, d’après DBS. L’or est engagé dans un marché haussier majeur et pourrait dépasser la barre des 1500 $ l’once alors que les taux planchers alimentent la demande et que l’élection présidentielle pointe à l’horizon, d’après DBS Group Holdings, qui avait prédit le marché haussier de 2016 et recommande aujourd’hui aux investisseurs d’acheter à chaque recul du métal.

« L’or a connu 4 marchés haussiers majeurs depuis 1970. En voici un nouveau », a déclaré Benjamin Wong, stratégiste devises de la division investissement de la banque basée à Singapour, via courriel. « Le marché devra encore faire face aux incertitudes politiques alors que l’élection présidentielle (américaine) du 8 novembre se rapproche. »

L’or a grimpé ce mois pour atteindre son plus haut depuis mars 2014, allant jusqu’à toucher 1375 $ l’once alors que la volatilité sur les marchés actions mondiaux, la propagation des taux négatifs et les remous engendrés par le vote de la Grande-Bretagne pour sortir de l’Union européenne ont alimenté la demande. Tandis que la date de l’élection américaine se rapproche, la Fed pourrait reporter sa prochaine hausse des taux et ainsi s’abstenir en septembre/novembre, ce qui pourrait bénéficier au métal jaune. La semaine dernière, Bank of America Merrill Lynch a aussi cité l’élection américaine parmi les facteurs qui pourraient pousser l’or jusqu’à 1500 $ l’once dans les 12 prochains mois.

« Nous sommes toujours optimistes pour l’or  (…), » a déclaré Wong, qui s’appuie également sur des graphes techniques pour justifier sa position, notamment une configuration de type « tête et épaules » inversée. En octobre dernier, DBS avait mentionné le potentiel de l’or pour 2016, en prédisant que la Fed ne relèverait ses taux que graduellement. En février, la banque enfonçait le clou en annonçant à nouveau des perspectives positives pour l’or.

Résultats du Brexit

L’or physique pour livraison immédiate, qui s’échangeait à 1329,20 dollars l’once ce lundi, fut au-dessus de la barre des 1500 $ pour la dernière fois en avril 2013, d’après les statistiques de Bloomberg. Après avoir baissé pendant 3 ans, le métal jaune est en hausse de 25 % en 2016 alors que les investisseurs ont dopé les avoirs en or physique des ETF.

Dans la course à la présidentielle américaine, le probable candidat républicain Donald Trump sera opposé à la Démocrate Hillary Clinton. Si les sondages annoncent un léger avantage pour cette dernière, les 2 candidats doivent composer avec des niveaux élevés d’opinions défavorables. La convention républicaine démarrera ce lundi.

« Dans les semaines à venir, alors que le débat politique s’intensifie aux États-Unis, le support pour l’or va se renforcer, » d’après Francisco Blanch, responsable de la recherche Matières Premières chez Bank of America Merrill Lynch, à l’occasion d’une interview avec Bloomberg Télévision Canada. Les taux d’intérêt à long terme sont plutôt cloués et finiront probablement par évoluer à la baisse avec le temps, a-t-il déclaré.

Tandis que la Fed a augmenté le coût de l’argent en décembre pour la première fois depuis presque une décennie, l’or a progressé cette année alors que les investisseurs anticipent désormais un rythme de relèvements futurs plus modeste. Les investisseurs évaluent  les chances de voir les taux être relevés en juillet à seulement 8 % tandis que cette probabilité passe à 44 % en décembre, d’après les mouvements sur les marchés à terme des taux.

Toute baisse de l’or entre 1296 et 1300 $ est une opportunité pour passer à l’achat, d’après Wong. Le prochain rebond pourrait franchir le seuil de résistance de 1380 $ pour ensuite grimper jusqu’à 1437 à 1455 $ l’once, a-t-il ajouté. « À long terme, si la figure « tête et épaules inversée » se réalise pleinement, l’objectif reste 1525 $ l’once. »