La Finlande envisage sérieusement le versement d’un revenu universel de 800 €

0
586
euro

L’idée de verser à chaque citoyen un revenu mensuel fixe, quelle que soit sa situation, n’est pas neuve. Cette idée sociale a été reprise depuis peu par des économistes pour des raisons plus terre-à-terre à savoir s’assurer que la création monétaire des QE soit dirigée vers l’économie réelle. Si ce revenu universel pourrait bientôt être justifié par la robotisation et l’automatisation du travail, reste encore à le financer. La Finlande pourrait être le premier pays à tenter l’expérience, d’après cet article de Yahoo ! Finance :

« La Finlande envisage une nouvelle approche pour redresser son économie alors que le pays fait face à un taux de chômage record. La Finlande se rapproche du versement d’un revenu universel de 800 € qui remplacerait divers programmes sociaux existants (allocations familiales, pensions, allocations-chômage).

La proposition qui est peaufinée par la sécurité sociale finlandaise bénéficierait à l’ensemble de la population, qu’elle soit active ou pas. La proposition finale ne sera pas présentée avant novembre 2016, d’après Quartz. Si elle est approuvée, la Finlande deviendra le premier pays du monde à instaurer un revenu universel de base. Cependant, donner à chaque Finlandais 800 € par mois coûtera cher. Avec sa population de 5,5 millions d’habitants, la facture s’élève à presque 53 milliards d’euros par an.

L’idée gagne en popularité auprès de la population. D’après une enquête : 69 % des Finlandais sont en faveur de la proposition.

Le chômage en Finlande s’élève actuellement à 8,7 %. L’instauration de ce revenu universel serait un incitant au travail d’après ses partisans mais les critiques de la proposition estiment que l’effet contraire sera atteint. Selon eux, la perception automatique de revenus mensuels encouragera à la paresse et mènera à un taux de chômage encore plus élevé.

Depuis la récession de 2012, la Finlande ne parvient pas à sortir de l’ornière. Le Premier ministre finlandais, Juha Sipilä, a déclaré à la BBC que l’instauration d’un revenu universel permettrait de simplifier le système de sécurité sociale.

La Finlande n’est pas le seul pays à débattre sur ce thème. L’année prochaine, la Suisse tiendra un referendum sur l’instauration d’un revenu universel de 2500 francs suisses par mois tandis que les Pays-Bas ont prévu la conduite de projets pilotes dans plusieurs villes, également en 2016. »

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here