Une Europe en crise : de Poutine à l’épargnant, tout le monde...

Une Europe en crise : de Poutine à l’épargnant, tout le monde accumule de l’or

1
lingotins or pamp heraeus valcambi

Article du Telegraph, publié le 13 août 2015 :

« Les problèmes que rencontre l’Europe ont engendré une vague d’achat d’or alors que la banque centrale de la Russie continue d’accumuler du métal, d’après le World Gold Council.

Les investisseurs européens se sont rués sur les lingots et les pièces d’or durant le second trimestre 2015 alors que la Grèce fut à deux doigts de sortir de la zone euro.

Le World Gold Council (WGC) affirme que la demande pour le métal précieux en Europe a rapidement progressé de mars à juin en comparaison avec le même trimestre de l’année précédente même si la demande mondiale a baissé de 12 % à 915 tonnes, soit un plus bas de 6 ans.

Cette augmentation de la demande européenne est principalement à remettre sur le compte de l’Allemagne où les ventes de lingots et de pièces ont augmenté de 24 % pour atteindre 24,1 tonnes durant le second trimestre. La demande en Autriche et en Suisse a également fortement augmenté d’après le rapport du WGC concernant les tendances trimestrielles.

« Les craintes d’une sortie de la Grèce de la zone euro ont propulsé les ventes de détail d’or à 47 tonnes soit une augmentation de 19 % par rapport à l’année dernière » peut-on lire dans le rapport.

Alistair Hewitt responsable de l’intelligence des marchés au WGC a déclaré que le marché européen de l’or est passé du statut de « non existant » à celui de « premier marché mondial pour les lingots et les pièces », passant devant l’Inde durant le premier semestre 2015.

Le cours de l’or a atteint un plus bas de 5 ans le mois dernier alors que les investisseurs s’attendaient à ce que la Fed remonte ses taux d’intérêt au vu des progrès économiques réalisés. L’or est également considéré comme une valeur refuge pour les périodes de turbulences financières.

Mr Hewitt a déclaré que les petits investisseurs se tournent surtout vers les lingotins et non les lingots qui furent très populaires au pire de la crise européenne de la dette en 2012.

« De nombreuses pièces ont été vendues dans de plus petites dénominations contrairement à ce qui s’était passé durant la crise financière où les ventes étaient faites sur de plus grosses dénominations. Cela signifie que ceux qui ont acheté de l’or sont de petits investisseurs. » (…)

« Les gens souhaitent protéger leur patrimoine » a déclaré M. Hewitt. « La richesse peut fondre de nombreuses façons, par exemple via une inflation élevée, la faiblesse d’une devise. Il se peut également que les gens souhaitent contracter une assurance contre d’autres risques. L’or joue un rôle très fort dans ce contexte.

Cette année, la Grèce a fait les gros titres tandis que la BCE s’est engagée dans un QE sans précédent. De nombreux investisseurs se demandent quelles seront les conséquences. La Grèce et le QE ont impacté l’euro alors que puis-je faire pour protéger mon patrimoine ? Eh bien, l’or représente une partie de la solution. »

Le WGC a déclaré que les baisses de la demande en Inde de 25 % et de 5 % en Chine ont provoqué environ la moitié de la baisse de la demande mondiale. Dans ces marchés, l’or est principalement utilisé pour la fabrication de bijoux.

La demande russe pour l’or est « vorace »

Le rapport a également démontré que la demande d’or des banques centrales reste élevée. En moyenne, les banques centrales furent à nouveau à l’achat en juin et ce depuis 18 mois d’affilée.

La banque centrale de Russie continue de jouer les premiers rôles. Elle a rassasié son « appétit vorace » en achetant 36,8 tonnes durant le dernier trimestre. Les réserves d’or de la Russie s’élèvent aujourd’hui à 1275 tonnes soit 13 % des réserves russes en devises. (…) »

  • rien

    Tout le monde ? Pas du tout…ici, Quimper aucun mouvement..;Les salles d’attente des vendeurs d’or sont très calmes. A Pontarlier, idem…