Gabon : la recherche et l’exploitation d’or suspendues dans tout le pays

0
628
orpaillage

LIBREVILLE, 19 septembre (Xinhua) — Le ministre gabonais des Mines, Christian Magnagna, a annoncé mercredi dans un communiqué officiel la suspension de toutes les activités d’orpaillage de recherche et de production d’or sur l’ensemble du territoire national.

« Le gouvernement décide de la suspension temporaire, et ce jusqu’à nouvel ordre, de toutes les activités d’orpaillage de recherche et de production d’or sur l’ensemble du territoire national », annonce le communiqué paru dans la presse locale.

Le ministre a expliqué que la prise de cette décision radicale est survenue suite aux informations recueillies ces derniers mois par les services compétents de son ministère, celui de l’environnement, ainsi que les forces de défenses et de sécurité gabonaises.

Les autorités gabonaises auraient constaté un développement inquiétant des sites d’exploitation sauvage et illicite d’or dans plusieurs localités de l’intérieur du pays. Ces activités illégales feraient courir « les risques graves de dégradation de l’environnement et de troubles à l’ordre public dans les zones géographiques concernées », a affirmé le gouvernement dans le communiqué.

« Tout contrevenant à la présente décision s’exposera à des sanctions conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur dans notre pays », a-t-il menacé.

Libreville a annoncé qu’il mettrait à contribution son armée, les gouverneurs de province, les préfets et les sous-préfets sur l’ensemble du territoire national pour une application stricte de cette décision.

Le Gabon dispose de nombreux sites de production d’or. Les réserves du pays ne sont pas encore intégralement évaluées. Il n’existe pas une véritable filière de production d’or dans le pays.

En juillet dernier, le ministre Magnagna a indiqué lors d’un atelier national sur l’or que son pays produit environ une tonne d’or par an, largement en deçà de la réalité puisqu’environ 4 tonnes d’or sortent illégalement du pays chaque année.