Or : mauvaises nouvelles en provenance d’Inde et de Chine

0
2678
or

Le 25 novembre dernier, nous évoquions une rumeur faisant état de la possibilité de voir les importations d’or interdites en Inde. Si elle n’est pas confirmée, cette éventualité n’a pas non plus été démentie par le gouvernement indien, ce qui est inquiétant en soi. Et par-dessus le marché, la Chine vient de limiter les importations d’or afin de ralentir l’exode des dollars.

Réduction des quotas d’importation d’or en Chine

Zero Hedge rapporte des extraits du Financial Times pour s’en expliquer :

« Certaines banques disposant de licences ont récemment éprouvé des difficultés à obtenir l’autorisation d’importer de l’or. La Chine tente de mettre un terme à l’affaiblissement du renminbi en restreignant les flux sortants de dollars. Cette décision a été prise de concert avec la restriction, pour les sociétés d’État, d’effectuer des acquisitions à l’étranger, toujours afin de limiter les flux sortants de capitaux qui ont poussé le renminbi à un plus bas de 8 ans par rapport au billet vert. »

Lorsque la nouvelle est tombée, les contrats à terme or ont baissé pour cependant rebondir par la suite. En Chine, l’affaiblissement du yuan ainsi que le prix attractif de l’or ont évidemment séduit les investisseurs. Mais suite au plafonnement des importations, les primes sur le cours spots ont atteint jusqu’à 46$ alors que l’offre se raréfie et que la demande augmente. Habituellement, la prime sur l’or en Chine se situe entre 2 et 4$ l’once.

Suite à cette explosion de la prime, des banques chinoises ont été autorisées à importer de l’or en tapant dans leurs liquidités en yuans situées à l’étranger, ce qui a permis de faire baisser la prime à 26$ à la Bourse or de Shanghai (Shanghai Gold Exchange).

Il se pourrait néanmoins que la réduction de ces quotas d’importations soient temporaires : cette décision va à contre-courant de la volonté du gouvernement d’internationaliser son marché de l’or afin d’avoir un plus gros poids sur sa valorisation. Si la baisse actuelle du cours de l’or est plus à mettre en rapport avec les expirations des options que cette nouvelle, on aurait pu allègrement s’en passer. D’autant que l’actualité en Inde n’est pas non plus des plus réjouissantes…

L’Inde dément vouloir limiter la possession d’or, mais reste silencieuse sur la possibilité d’interdire les importations d’or

Suite au choc du retrait brutal de la circulation des billets de 500 et 1000 roupies, l’Inde n’en finit pas de faire les gros titres de la presse financière. Après la rumeur de plus en plus insistante qui affirme que l’Inde pourrait interdire les importations d’or, un autre bruit encore plus fou s’est propagé : le gouvernement Modi s’apprêterait à limiter la possession d’or. Étant donné le niveau d’énervement passablement élevé parmi la population indienne, le gouvernement voudrait créer des émeutes qu’il ne s’y prendrait pas autrement. C’est tellement sérieux qu’un haut responsable du ministère des Finances a déclaré à India Times qu' »aucune proposition concernant la limitation de la possession d’or n’est sur la table du gouvernement« . De quoi calmer le jeu sur ce dossier, mais le fait qu’aucun démenti n’ait été apporté à l’interdiction des importations d’or signifie que la rumeur n’est malheureusement pas sans fondements.

Sources : http://www.zerohedge.com/news/2016-11-30/gold-slips-china-curbs-imports-slow-capital-flight et http://www.zerohedge.com/news/2016-11-26/indian-government-seeks-quell-panic-no-plan-restrict-gold-holdings