Or : demande record au T1 2015 en Chine

Or : demande record au T1 2015 en Chine

2
statue de Mao en or

Ici et là, on nous annonce une demande en berne pour l’or en Chine. Les retraits de métal physique du SGE indiquent pourtant le contraire. Article de MineWeb paru le 30 mars 2015 :

« Les retraits du Shanghai Gold Exchange (SGE) restent exceptionnellement élevé alors que l’on s’attendait à ce qu’ils diminuent après les vacances du Nouvel An chinois. Durant les 3 semaines qui ont suivi la fin de cet événement les retraits d’or physique ont totalisé 149 tonnes, ce qui semble démentir les rapports qui affirment que la demande baisse en Chine. (…)

Si cela devait se poursuivre à ce rythme, la quantité d’or sortie du SGE durant le premier trimestre 2015 pourrait être de l’ordre de 620 à 630 tonnes soit un nouveau record. Même en prenant l’estimation la plus basse, ce serait une augmentation de 10 % par rapport au T1 record durant lequel 564 tonnes d’or avait quitté les coffres du Shanghai Gold Exchange (ce chiffre a déjà été presque atteint alors que l’on attend encore les données concernant les retraits pour 7 jours ouvrés) il y a un an lorsque les retraits annuels s’étaient élevés à 2102 tonnes d’or. (…)

Si l’augmentation des retraites du SGE devait augurer de la tendance 2015 on pourrait atteindre 2300 tonnes cette année soit 75 % de la production mondiale en provenance des mines, si celle-ci se stabilise cette année, et même que la production pourrait augmenter de 4,6 % d’après CPM en raison de la mise en activité de nouveaux projets ou le développement à la capacité maximale de projets existants. (…) »

  • rien

    HS : je voudrais poser une question à quelqu’un qui s’y connaitrait vraiment.
    Il y a 2 ans, j’ai fait un achat de naopléon Louis d’or à ma banque. Banque qui n’y connait rien !
    Un sachet s’est ouvert, et alors, que je l’avais dit à l’époque, ils n’ont pas voulu (les employés) le faire re-sceller !
    J’ai rv avec le directeur que le scellage se refasse par la CPOR et ai prévenu que je retirerai toutes mes billes du CA s’ils ne le faisaient pas.
    Ca, c’est le premier problème!
    Voici le second !!!
    Le sachet s’étant ouvert, j’ai pu vérifier les pièces une à une ! Pensant naïvement avoir à faire à des Marianne Coq, je découvre des Coq Marianne en bon état, et surtout donc des « Génie debout », en état très moyen, avec de petites éraflures etc. Le tiers des pièces est constitué de ces « Génie ». Intrigué, je téléphone au comptoir de l’or, où j’ai déjà acheté un peu de pièces d’argent. La demoiselle qui tient la boutique m’apprend que ces pièces ne sont pas » boursables », qu’elle n’en vend pas, car elles ont circulé et sont en trop mauvais état, et qu’elle ne les achète qu’avec une décote de 10 pour 100 ! Autrement dit, je me suis fait rouler, l’appellation « Louis d’Or » regroupe énormément de pièces et d’effigies, et je me suis retrouvé à payer 220 euros avec taxes des pièces que le CPOR sait ne valoir que 150 euros hors taxes, et peut-être moins ! Merveilleux, le principe des sachets, cela permet de fourguer des pièces dépréciées au milieu de bonnes !!!
    N’y a-t–il pas abus de confiance ? Que me conseillez-vous ? de porter plainte contre le CA ?
    Si j’obtiens le scellage du sachet, le CA, devra me les reprendre au tarif du Napoléon en cours, mais je devrai payer la taxe ! et adieu la vente des pièces sans taxe en Belgique, car aucun magasin ne me rachèterait ces Génie au prix du Coq-Marianne !
    Je peux donner un conseil : exiger la livraison de pièces Coq Marianne, et rien d’autre !
    Si qq a une suggestion à me faire ? Merci.

    • pat33460

      Il faut faire vérifier par un expert si elle sont boursables ou pas car quelques éraflures ça ne veut rien dire surtout pour des napoléons. Faites jouer la concurrence pour le prix de rachatrt car 150 euros ht c’est pas du rachat c’est du vol.

      Pour des 50 pesos ou des 20$ la qualité doit être irréprochable.